Travel Tech Non classifié(e)

L’industrie du voyage attend un consensus en matière de réglementation alors que l’innovation l’aide à se rétablir

Les réservations reprennent lentement alors qu’un vaccin se fait toujours attendre. Néanmoins, des normes internationales sont nécessaires pour faire avancer les choses et aider le secteur du voyage à se rétablir.

« Ce qui est arrivé à l’industrie est tout simplement… horrible », confie Máire P. Walsh en secouant la tête. « Sur tous les plans, personne n’a jamais rien vu de tel dans le secteur du voyage. »

La situation est en effet difficile. Une vague brutale d’annulations a fait fondre la trésorerie dans tout le secteur et les restrictions de voyage contribuent à faire perdurer la crainte et à entraver la reprise. Six mois plus tard, où en est le secteur ?

« Bien que les chiffres ne soient toujours pas bons, ils sont meilleurs qu’il y a six mois : les compagnies aériennes et les hôtels rapportent une augmentation de leurs réservations aux États-Unis », affirme Máire P. Walsh, vice-présidente de la division Technologies numériques d’Enterprise Ireland. « Lors du Skift Global Forum, nous avons entendu Arne Sorenson [PDG de Marriott] déclarer que les réservations aux États-Unis étaient passées de 10 % par rapport à la normale en mars à 35 %.

« Delta Airlines signe également son retour, principalement grâce à ses vols intérieurs, explique Máire P. Walsh. Ils sont à 50 % par rapport à la même période de l’an dernier et bien que cela semble mauvais, cela représente une progression si l’on s’en tient au contexte général. Il y a des raisons d’être optimiste. »

Elle fait référence à la Chine, qui a « une bonne histoire à raconter » et où la vie est pratiquement revenue à la normale, avec un système de QR code permettant aux gens de faire preuve de leur état de santé et de vaquer à leurs occupations quotidiennes. (« N’oubliez pas que c’est la Chine, où le gouvernement a un contrôle plus important et parfois indésirable », relève-t-elle.)

« En Chine, les réservations de Marriott sont remontées à 90 %, précise Máire P. Walsh. Les loisirs ont été les premiers à reprendre, suivis par les affaires et désormais les événements, et ce sera largement le cas partout. Les vols intérieurs ont désormais dépassé les chiffres de 2019. »

« Mais le trafic international est au point mort, concède-t-elle. Et cela ne s’améliorera pas tant que nous n’aurons pas un ensemble de normes mondiales, avec un consensus sur des choses telles que les restrictions et les mesures de quarantaine. Chaque pays agit à sa façon et cette incertitude freine la reprise internationale. »

Máire P. Walsh, l’une des principales voix dans le domaine des technologies du voyage, affirme que les tests peuvent aider à faire bouger les choses.

« Absolument, et nous le constatons déjà, indique-t-elle. Récemment, l’aéroport de San Francisco [SFO] a commencé à effectuer des dépistages rapides sur les passagers des vols United à destination d’Hawaï. Il est possible de passer un test de dépistage rapide à l’aéroport avant un vol pour Hawaï et d’échapper à l’obligation de quarantaine en cas de résultat négatif. United a connu une forte augmentation de la demande et les tests ont commencé à manquer. Pendant les trois premiers jours, 18 000 personnes ont décollé de l’aéroport de San Francisco pour Hawaï – c’est une énorme marque de confiance et un signe que cela fonctionnera pour les vols long-courriers internationaux. Lufthansa est également sur le point de commencer le dépistage et Emirates dépiste depuis avril. Alitalia propose deux vols par jour de Rome à Milan qui sont strictement réservés aux passagers dont les tests sont négatifs à la Covid-19 dans les 72 heures précédant le vol. Cela deviendra une nouvelle norme au fur et à mesure que nous avancerons et cela contribuera à stimuler la confiance et la reprise. »

Même avec la multiplication des tests, beaucoup de gens peuvent avoir tout simplement peur de reprendre l’avion. Dans quelles dispositions sont les consommateurs ?

« Nous avons vu deux études très encourageantes là-dessus, explique Máire P. Walsh. Southwest Airlines a mené une enquête auprès des passagers et a constaté que 50 % d’entre eux avaient “l’intention” de prendre l’avion. Ils ont ensuite observé que sur les 50 % qui ont effectivement pris l’avion, 80 % ont indiqué qu’ils prendraient à nouveau l’avion. L’envie est donc là. »

« Il y a aussi eu une étude intéressante menée par Harvard, poursuit-elle. Ils ont découvert qu’entre les filtres HEPA [filtres à air à haute efficacité, équipement standard sur la plupart des avions commerciaux] et le respect du port du masque, le risque de contracter le virus dans un avion n’est que de 1 %. »

« C’est prometteur, ajoute-t-elle. Mais je pense que la plupart des responsables de l’industrie conviendraient que, abstraction faite d’un vaccin, c’est avec un ensemble uniforme de lignes directrices que le trafic reprendra convenablement. »

À l’avenir, les tests de dépistage rapide, la biométrie et la technologie sans contact, voire les passeports d’immunité assureront une expérience de voyage très différente : des vols uniquement réservés aux personnes dont le test de dépistage de la Covid-19 est négatif, moins de points de contact, moins d’interactions humaines, une expérience plus fluide. Dans ce domaine, l’innovation irlandaise joue un rôle de premier plan auprès des aéroports, des compagnies aériennes et des hôtels.

« Lorsque nous serons sortis de cette situation, les voyages tels que nous les connaissons seront transformés par l’innovation, le regain d’intérêt des différents acteurs pour les nouvelles technologies et leur besoin de les tester », explique Máire P. Walsh.

« Nous avons la chance en Irlande de disposer d’un portefeuille florissant d’entreprises proposant des solutions pour reconstruire le secteur du voyage », poursuit-elle.

Let’sGetChecked est une solution de test PCR rapide qui a été choisie par American Airlines pour relancer son activité à destination de Hawaï et des Caraïbes. Son délai de traitement moyen est de 48 heures et le test peut être effectué chez soi ou à l’aéroport, le tout avec l’approbation de la FDA et avec les avantages d’une solution de bout en bout.

Daon vient également de lancer un partenariat vraiment passionnant avec l’aéroport international de Denver afin de rassurer les passagers au sujet du respect des mesures de distanciation sociale à l’aéroport. VeriFLY permet aux passagers d’effectuer une réservation pour accéder à un point de contrôle dédié de la TSA et à un wagon réservé de capacité limitée pour se rendre au hall. Nous continuons ensuite de développer ce partenariat pour tirer parti de sa position de leader dans le domaine de la biométrie et de la technologie sans contact.

« La solution d’hygiène et d’accessibilité de Mobility Mojo, désormais employée par Virgin Hotels, est un autre exemple d’excellence en matière de technologie irlandaise, indique Máire P. Walsh. Richard Branson a d’ailleurs consacré une publication sur LinkedIn à la manière dont ses solutions contribuent à restaurer la confiance des voyageurs – c’est une énorme fierté pour la société. D’autres entreprises comme P3 Hotel Software proposent aux clients une expérience en ligne interconnectée et fluide. Cela permet de limiter voire de supprimer les interactions si le voyageur le souhaite. »

Certaines des start-ups les plus prometteuses d’Enterprise Ireland – ainsi que des marques plus établies telles que CarTrawler ou Datalex – ont participé récemment au World Aviation Festival (en ligne), offrant un aperçu de ce que nous pouvons attendre des trajets de demain.

« Il y avait VRAI, une entreprise vraiment intéressante qui se spécialise dans la réalité virtuelle et augmentée, développe Máire P. Walsh. VRAI a déjà effectué avec succès un test avec IAG Cargo, mais son point fort est la vérification à distance de la formation, une méthode à la fois plus sûre et capable d’aider les compagnies aériennes à réduire leurs dépenses. »

« Nous avons également eu Urban Fox, qui aide les entreprises à faire face au vol d’identité synthétique, ajoute-t-elle. Et il y a tout le domaine de l’assistance à la clientèle où des entreprises comme Cation Consulting et EdgeTier utilisent l’IA, l’apprentissage machine et le pouvoir humain pour aider les marques à s’engager auprès des clients au bon moment par le bon canal. »

Parmi les autres clients d’Enterprise Ireland qui ont été sélectionnés pour participer figurent Noa, qui transpose les contenus journalistiques en formats audio, ainsi que Coras et TripAdmit, deux sociétés de billetterie événementielle.

« Il est temps pour les marques du secteur du voyage de rechercher des moyens de créer des sources de recettes supplémentaires, en particulier par le biais de nouvelles formes de services auxiliaires comme le divertissement et la billetterie, explique Máire P. Walsh. Le trafic va reprendre et les opérateurs doivent planifier l’avenir. »

En ce qui concerne le délai de reprise, elle se montre naturellement sceptique.

« C’est une question difficile. L’IATA [l’Association internationale du transport aérien] prévoit un retour aux niveaux de 2019 en 2024, concède-t-elle. Je pense que nous allons connaître un certain nombre de bonds de la demande et même d’autres innovations qui, espérons-le, nous ramèneront au niveau où nous étions. »

« Nous attendons tous que la science fasse la première percée, poursuit-elle. En attendant, une fois que les gens auront effectué leur premier trajet et constaté par eux-mêmes les innovations des marques pour protéger leurs clients, je pense que la confiance commencera à revenir. »

« Voyager est beaucoup plus sûr que bien d’autres choses que les gens continuent de faire aux quatre coins du monde, soutient Máire P. Walsh. Et la technologie fait des heures supplémentaires pour rendre cela encore plus sûr. »

Pour en savoir plus sur les entreprises irlandaises qui innovent dans le secteur du voyage et sont présentes sur le marché français, contactez stephanie.crochet@enterprise-ireland.com  

Related Articles

Travel Tech
Nov 16, 2020

L’industrie du voyage attend un consensus en matière de réglementation alors que l’innovation l’aide à se rétablir

Travel Tech
Jun 25, 2020

Campsited observe une augmentation spectaculaire des réservations de vacances en Camping en France

Faites-nous part de votre intérêt pour les

Remplissez le formulaire ci-dessous pour en savoir plus sur les avantages apportés par les entreprises irlandaises en matière de [sector], pour consulter des témoignages clients et pour trouver votre partenaire idéal.




S'inscrireS'inscrire

Thank you

for registering to our newsletter