Technologies médicales actualités Medtech insight

L’innovation irlandaise au service de la lutte contre le Covid-19

Les entreprises irlandaises relèvent le défi d’éradiquer le virus Covid-19. De nouvelles avancées résultant des dernières recherches en Irlande, l’un des plus grands pôles de technologies médicales au monde, sont exploitées pour tenter d’endiguer la pandémie.

Un nouveau test de dépistage rapide du Covid-19

La société HiberGene Diagnostics, qui a son siège à Dublin, est spécialisée dans le développement et la fabrication de tests de diagnostic moléculaire pour les maladies infectieuses de l’homme. Elle produit des solutions de dépistage rapides et précises, qui sont à la fois économiques et faciles d’utilisation.

Actuellement, ses chercheurs travaillent à la mise au point d’un test novateur pour le nouveau coronavirus, en vue d’une mise rapide sur le marché après son évaluation clinique en Chine, en Italie et en Irlande.

Les tests d’HiberGene reposent sur des échantillons humains non invasifs tels que les prélèvements, et requièrent un traitement minimal de ces échantillons.

Ce test étant conçu pour être réalisé à proximité du patient, les échantillons seront prélevés et analysés sur place, sans qu’il soit nécessaire de les transmettre à un laboratoire. Les résultats seront disponibles en vingt minutes, soit beaucoup plus vite que les tests les plus rapides existant jusqu’ici.

La création d’une protéine utile au diagnostic, aux vaccins et à la recherche dans le Covid-19

Une autre entreprise de biotechnologie irlandaise, Aalto Bio Reagents, a développé une protéine novatrice capable d’agir contre la maladie sur trois fronts : le diagnostic, les vaccins et la recherche.

Cette nouvelle protéine de la nucléocapside du SARS-CoV-2 recombinante (code CK 6404) est mise à la disposition des fabricants de tests de dépistage et de vaccins ainsi que des chercheurs à l’échelle mondiale, qui œuvrent tous pour freiner la pandémie actuelle.

Philip Noone, PDG d’Aalto Bio Reagents, explique : « Les patients sont actuellement dépistés par la méthode d’amplification en chaîne par polymérase. Cependant, il existe également un besoin important de tests sérologiques pour détecter tous les cas légers voire asymptomatiques pouvant passer inaperçus. Les enquêtes épidémiologiques, visant notamment à mieux comprendre les caractéristiques de transmission et la gravité du Covid-19, revêtent également une importance fondamentale. »

« Dans des situations d’épidémie comme celle-ci demandant un diagnostic rapide, les domaines de la médecine et du diagnostic nécessitent un accès continu à des matières premières corroborées par des preuves scientifiques », ajoute-t-il. « Nous nous efforçons de répondre à ce besoin urgent en mettant à profit notre nouvelle protéine de nucléocapside du SARS-CoV-2 », conclut-il.

Un nouveau type de nébuliseur qui réduit le risque de transmission de Covid-19 pendant le traitement

L’entreprise irlandaise Aerogen est à l’origine de nouvelles techniques qui permettent d’aider les personnes en détresse respiratoire. Plus de neuf millions de patients à travers le monde ont déjà bénéficié de sa technologie innovante d’administration de médicaments en aérosol.

À la différence des nébuliseurs conventionnels, les équipements conçus par Aerogen disposent d’un circuit intégré qui évite d’avoir à interrompre le système de ventilation pour l’administration des médicaments. Une solution avancée qui pourrait s’avérer utile dans le traitement des patients infectés par le Covid-19.

Pour les professionnels de santé en milieu de soins intensifs, les nébuliseurs d’Aerogen comportent un risque de transmission moins élevé suite à la contamination de l’aérosol par le patient par rapport aux nébuliseurs traditionnels.

Sa technologie de mailles vibratoires et sa conception à circuit fermé en font une option viable pour l’administration des traitements aux patients nécessitant une respiration artificielle. Selon les directives récentes du gouvernement britannique relatives à la prise en charge des patients atteints de troubles respiratoires, un système d’aspiration fermé doit être utilisé et les circuits de ventilation ne doivent être interrompus qu’en cas de nécessité.

Contrairement aux modèles classiques, le dispositif Aerogen Solo présente un circuit intégré et a été conçu de façon à isoler le réservoir de médicament du circuit de respiration, limitant ainsi la nébulisation des fluides contaminés.

Un système de purification d’air pour tuer les virus aéroportés

Une technologie de plasma révolutionnaire, développée par l’entreprise irlandaise Novaerus, est en cours de déploiement afin de purifier l’air pour les patients et le personnel médical.

La technologie exclusive de Novaerus élimine les virus en suspension dans l’air d’une pièce grâce à une méthode d’aspiration et de filtration à travers des bobines de plasma brevetées, permettant ainsi de réduire le risque d’infection croisée.

L’entreprise a fait don plusieurs de ses équipements d’assainissement de l’air aux hôpitaux de Wuhan, en Chine, dont son tout dernier produit, le Defend 1050, une solution mobile conçue pour les grands espaces et les situations à haut risque d’infection.

Les coronavirus se propagent par le biais des gouttelettes de salive expulsées lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue, de façon similaire à la dissémination de la grippe et des autres pathogènes respiratoires. « La voie de transmission contre laquelle il est le plus difficile de se prémunir est l’air, car il existe très peu de moyens pour nous protéger lorsque nous respirons », affirme le Dr Kevin Devlin, PDG de WellAir, société mère irlandaise de Novaerus.

Une application en réalité augmentée pour se laver les mains

Les dirigeants du monde entier insistent sur le fait que l’arme principale dont nous disposons pour combattre le Covid-19 est notre capacité à nous laver les mains. L’expansion du virus dépend largement de la fréquence à laquelle nous le faisons et de la manière dont nous nous y prenons.

Une bonne hygiène des mains peut prévenir la prolifération des germes nocifs de plus de 90 %, et pourtant nombreuses sont les personnes à ignorer que leur approche de nettoyage est insuffisante.

SureWash est une application en réalité augmentée conçue pour apprendre aux professionnels de santé, aux patients et aux visiteurs à se laver efficacement les mains.

Elle permet d’assurer la conformité de l’hygiène des mains au protocole de l’Organisation mondiale de la santé en offrant un apprentissage stimulant et interactif. Les utilisateurs améliorent leur technique grâce au retour d’informations fourni par l’application en temps réel.

Pour le personnel chargé de la lutte contre les infections, le système logiciel indique également les données nécessaires au suivi des progrès réalisés en matière d’hygiène des mains, garantissant ainsi des résultats positifs.

En réponse à la pandémie de Covid-19, l’application a été lancée auprès du grand public afin que chacun puisse jouer un rôle.

Un portail Covid-19 en ligne à l’usage des médecins généralistes pour traiter les patients à distance

Le développeur de portails pour patients Wellola a répondu à une demande du Health Service Executive (HSE), l’autorité sanitaire irlandaise, visant à développer et lancer un nouveau portail de communication sécurisé à destination des cliniciens et des prestataires de soins primaires pour faire face à la pandémie.

Intitulé « HSE Covid-19 Portal », il s’agit d’un outil numérique simple d’utilisation conçu pour optimiser la sécurité des médecins et des patients.  L’accès des patients se fait via une application à télécharger depuis le site HSE Covid-19. Ce portail Internet permet aux médecins généralistes et autres professionnels de santé de prendre en charge les personnes à distance afin de se protéger du Covid-19. Il offre aux prestataires de soins de santé la possibilité de proposer facilement toute une gamme de services aux patients, notamment la réservation en ligne, un service de téléconsultation, une messagerie sécurisée et le remplissage de formulaires destinés à des fins de triage.

L’application Covid-19 s’appuie sur une technologie existante déjà développée et testée par Wellola, c’est pourquoi son équipe a pu la déployer seulement quatre jours après avoir reçu la requête du HSE.

Enfin, face à la pénurie mondiale de respirateurs artificiels, qui sont d’une importance vitale, une initiative internationale du nom d’Open Ventilator Project a été lancée dans la foulée sur Facebook pour concevoir et fabriquer un appareil respiratoire imprimé en 3D.

En Irlande, ce projet a été mené par Colin Keogh, de Sapien Innovation, un spécialiste des services d’innovation appliquée, de créativité et de design thinking. En moins d’une semaine, l’équipe est parvenue à réaliser un prototype, qu’elle espère voir approuvé par les autorités sanitaires irlandaises pour une utilisation aux fins de la lutte contre le Covid-19.

Related Articles

Digital Health
Oct 16, 2020

Crise sanitaire et développement de l’e-santé : 5 questions à Jean-Charles Moczarski, Market Advisor Life Sciences & Healthcare

Medtech
Mar 27, 2020

Une entreprise irlandaise spécialiste de l’administration de médicaments par aérosol adapte sa production aux besoins mondiaux liés au COVID-19

Medtech

Les bots d’une société irlandaise de logiciels fournissent des données en temps réel pour aider les cliniciens à faire face au COVID-19

Faites-nous part de votre intérêt pour les

Remplissez le formulaire ci-dessous pour en savoir plus sur les avantages apportés par les entreprises irlandaises en matière de [sector], pour consulter des témoignages clients et pour trouver votre partenaire idéal.




S'inscrireS'inscrire

Thank you

for registering to our newsletter