Ireland has an Action Plan for Women in Business News about Ireland Non classifié(e)

L’Irlande se concentre sur les femmes créatrices d’entreprises

Une nouvelle initiative ambitieuse a été lancée pour exploiter l’entrepreneuriat latent, explique Sheelagh Daly, responsable de l’entrepreneuriat chez Enterprise Ireland.

L’Irlande va tirer parti d’une ressource largement sous-utilisée, identifiée par son gouvernement comme pouvant entraîner une croissance économique significative : les femmes.

Le Plan d’action d’Enterprise Ireland pour les femmes dans les entreprises en 2020 fait partie d’une initiative stratégique majeure qui permettra d’accroître le nombre de femmes créatrices d’entreprises, chefs de file et investisseurs providentiels dans le pays. L’objectif est à la fois de créer de meilleures entreprises et d’assurer une croissance économique plus rapide.

En Irlande, des plans ambitieux pour soutenir les femmes dans les entreprises

D’ici 2025, Enterprise Ireland, l’agence nationale pour le commerce et l’innovation, prévoit de doubler le nombre d’entreprises dirigées par des femmes qui se développent au niveau international, et d’augmenter de 100 % le taux de participation des femmes à ses programmes de développement du management.

Cette initiative sans précédent permettra d’augmenter de 50 % le nombre de femmes participant aux programmes de start-up ainsi que les soutiens apportés aux femmes en entreprises par le biais de ses bureaux locaux dans tout le pays. Enterprise Ireland va augmenter de 30 % sa proportion de start-ups à fort potentiel fondées par des femmes.

Actuellement, en Irlande, la proportion de femmes directrices générales est nettement inférieure à celle des hommes. Le déséquilibre est particulièrement prononcé dans les grandes entreprises. En outre, même lorsque les femmes occupent des postes de direction, elles sont moins susceptibles d’occuper des postes stratégiques.

Leur sous-représentation est la plus prononcée dans l’industrie manufacturière, les technologies, l’ingénierie et la construction.

Sous-représentation des femmes : les chiffres sont clairs

« Les femmes représentent plus de 50 % de notre population. Pour autant, elles sont sous-représentées dans tout le spectre de l’activité économique », déclare Sheelagh Daly, responsable de l’entrepreneuriat chez Enterprise Ireland.

« L’Irlande présente un écart de 12 % entre les hommes et les femmes en matière de taux d’activité. Les femmes représentent seulement 30 % des cadres supérieurs et moins de 20 % des directeurs généraux en Irlande. Un chiffre qui tombe à seulement 9 % dans les grandes entreprises. »

L’Irlande enregistre le plus grand écart entre les hommes et les femmes en matière d’emploi indépendant dans l’UE. Moins de 10 % des fonds de capital-risque vont à des entreprises dont les fondateurs sont des femmes, et seulement 3 % des investisseurs providentiels sont des femmes.

Dans l’ensemble, il s’agit d’un déséquilibre massif et interconnecté, mais qui a un coût d’opportunité énorme pour l’État. Des études internationales ont établi des liens clairs entre la mixité hommes-femmes aux postes à responsabilité et une meilleure prise de décision, une meilleure productivité et une rentabilité accrue de l’entreprise.

« En ce moment en Irlande, trois fois plus d’hommes que de femmes créent et développent une entreprise. L’écart entre les hommes et les femmes est le résultat de multiples facteurs, dont certains sont complexes, culturels et sociaux. Une chose est sûre : que si nous parvenons à faire participer davantage de femmes à l’entrepreneuriat, cela aura des avantages pour l’ensemble de l’économie », ajoute-t-elle.

Plan d’action pour les femmes dans les entreprises

L’agence s’efforcera d’accroître la participation des femmes à l’entrepreneuriat et à la direction d’entreprise de plusieurs manières.

Il s’agit notamment d’augmenter le nombre d’entreprises créées et dirigées par des femmes qui se développent à l’échelle internationale, d’augmenter le nombre de femmes qui deviennent des entrepreneurs et d’augmenter le nombre de jeunes entreprises à fort potentiel dirigées par des femmes.

« De plus, et c’est là un tout nouveau départ pour nous en tant qu’organisme, nous devons augmenter le nombre de femmes dans les postes de haute direction. En effet, dans toute entreprise, les personnes occupant des postes supérieurs sont beaucoup plus susceptibles de saisir une opportunité d’entreprendre et d’avoir la confiance, les compétences, les capacités et un réseau de contacts, ainsi qu’un meilleur accès au financement, pour en tirer profit. En outre, nous savons que les entreprises dont les équipes de direction sont mixtes sont plus performantes. »

Le Plan d’action pour les femmes dans les entreprises d’Enterprise Irlande comporte des étapes claires et de grande envergure. Il s’agit notamment de promouvoir davantage de femmes dans ses campagnes de marketing et de veiller à ce que tous ses programmes et soutiens soient conçus pour renforcer la participation des femmes. En externe, l’organisation travaillera avec les principales parties prenantes pour influencer la politique nationale, identifier et traiter les obstacles à la participation des femmes dans l’entreprise et favoriser la mixité hommes-femmes au niveau des conseils d’administration et des cadres supérieurs.

Une nouvelle subvention facilitera le recrutement de cadres supérieurs à temps partiel.

« Ce programme ne s’adresse pas uniquement aux femmes, mais notre expérience nous porte à croire que les femmes sont plus susceptibles de l’adopter « Il s’agit d’encourager nos entreprises à offrir des pratiques de travail plus flexibles, ce qui est un moyen essentiel d’attirer et de retenir les femmes », explique Sheelagh Daly.

L’agence évaluera tous ses programmes sur la base de l’inclusion des femmes et adoptera la même approche pour la politique gouvernementale, de la politique de l’éducation aux choix d’emploi en passant par les initiatives de participation au marché du travail.

Il est essentiel de corriger les déséquilibres dans le paysage financier. « Là encore, cela est dû à une combinaison de facteurs, mais le fait est qu’il y a plus d’hommes dans le capital-risque, ce qui signifie que plus d’hommes prennent les décisions de financement. L’« homophilie » signifie que les gens ont tendance à mieux s’entendre avec des personnes qui leur ressemblent. Cela peut avoir un impact sur la capacité des femmes à trouver des financements », déclare Sheelagh Daly.

Concernant la demande de financement, des études indiquent que les femmes qui recherchent un financement pour leur entreprise ont tendance à chercher moins d’argent, « ce qui peut limiter leurs possibilités de saisir les opportunités qui se présentent. »

Ces obstacles sont bien compris dans le secteur du capital-risque, qui a introduit une formation sur les préjugés inconscients et un meilleur équilibre entre les hommes et les femmes dans les panels de présentation pour aider à contrecarrer cette tendance. « Ce que nous essayons de faire, c’est d’accélérer le rythme des changements positifs », indique Sheelagh Daly.

Elle évoque l’expérience d’Enterprise Ireland avec l’un de ses programmes de démarrage les plus connus, le Competitive Start Fund, comme exemple de ce qui peut être réalisé.

« Le simple fait de changer son nom en introduisant un appel spécial pour un Competitive Start Fund (Fonds de démarrage compétitif) pour les femmesa permis de multiplier par cinq les demandes des femmes ».

C’est exactement le genre de potentiel entrepreneurial latent que le Plan d’action pour les femmes dans les entreprises 2020vise à débloquer.

« Le fait est que tout l’écosystème entrepreneurial, le système financier, le paysage des affaires a été, depuis des générations, dirigé par des hommes. Ce n’est que récemment que les femmes ont commencé à y participer. Il s’agit de s’assurer que nous disons aux femmes « C’est pour vous », c’est une question d’inclusion », affirme Sheelagh Daly.

« Il s’agit aussi de constituer un vivier de femmes créatrices d’entreprises et de réaliser un changement culturel important. Ce changement a bien sûr déjà commencé. Ce que nous faisons, c’est simplement accélérer le rythme du changement, au profit de tous. »

Related Articles

Faites-nous part de votre intérêt pour les

Remplissez le formulaire ci-dessous pour en savoir plus sur les avantages apportés par les entreprises irlandaises en matière de [sector], pour consulter des témoignages clients et pour trouver votre partenaire idéal.




S'inscrireS'inscrire

Thank you

for registering to our newsletter