En matière de conformité aux réglementations complexes spécifiques à l’industrie de la santé, la réputation des entreprises de technologies médicales irlandaises n’est plus à faire.

En effet, elles se sont développées aux côtés des plus grandes multinationales, dont la présence en Irlande s’est considérablement accrue ces 25 dernières années.

L’Irlande accueille 18 des 25 principales entreprises de technologies médicales, dont Boston Scientific, Abbott et Johnson & Johnson, et le pays est le second plus grand exportateur de produits médicaux en Europe avec un chiffre de 12,5 milliards d’euros par an.

Le pays est devenu l’une des cinq plaques tournantes de l’industrie des technologies médicales : alors qu’en 1990 le territoire comptait 50 entreprises spécialisées dans ce domaine, il en accueille aujourd’hui 300. Totalisant un effectif de 38 000 personnes, l’Irlande est également le pays européen qui, relativement au nombre d’habitants, emploie le plus de professionnels dans ce secteur. Les entreprises locales, au nombre de 200, emploient elles-mêmes 6 500 personnes. Dynamiques, ultra-performantes et imaginatives, elles conçoivent, développent et fabriquent des produits, services et technologies complexes et révolutionnaires, qu’elles commercialisent à travers le monde.

À mesure de l’accroissement des investissements étrangers directs, la collaboration entre multinationales et sous-traitants irlandais s’est accrue. À l’origine, il s’agissait principalement d’entreprises spécialisées dans la mécanique de précision qui, avec le temps, ont développé une expertise en matière de technologies médicales. Ces entreprises ont su faire preuve d’une formidable capacité à satisfaire des exigences rigoureuses, ainsi qu’à se conformer aux réglementations strictes de la Commission européenne, de la Food and Drug Administration (aux États-Unis) et d’autres organismes de régulation.

Les entreprises irlandaises se démarquent également par leur volonté de suivre les normes facultatives de l’industrie, comme celles de la Société européenne des maladies respiratoires. Cela signifie qu’elles adoptent toujours les meilleures pratiques du secteur.

Cette conformité exemplaire est un atout de taille dans le contexte du Brexit. En effet, l’Irlande représente un interlocuteur fiable, capable d’assurer aux entreprises présentes dans l’UE la stabilité et la transparence exigées lors des démarches d’homologation ou de commercialisation des dispositifs et produits médicaux et pharmaceutiques. Les entreprises irlandaises sont également en mesure d’aider leurs clients à s’adapter au nouveau règlement relatif aux dispositifs médicaux (RDM) et à celui relatif aux dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (RDIV), dont l’application complète est prévue pour 2020 et 2022, respectivement.

L’Irlande a su s’établir sur le marché international des technologies médicales grâce à un écosystème favorable à la collaboration et au partage de connaissances. Au départ essentiellement impliqué dans les processus de fabrication, le pays a peu à peu favorisé les activités de recherche et de développement et appelle aujourd’hui une grande diversité d’acteurs (établissements d’enseignement supérieur, cliniques, entreprises de fabrication et agences gouvernementales, notamment) à collaborer étroitement.

Afin de dynamiser le secteur des technologies médicales en Irlande, Enterprise Ireland a mis en place plusieurs programmes en collaboration avec les chercheurs universitaires et les cliniciens :

  • Les Technology Centres, spécialisés dans des domaines tels que l’e-santé et la fabrication de pointe ;
  • Le programme Health Innovation Hub Ireland, un partenariat entre cliniciens, universitaires, inventeurs et entrepreneurs de l’ensemble du territoire, qui vise à accélérer la conception et la commercialisation de produits et services de santé originaux ;
  • Les Technology Gateways, qui profitent de l’expertise des instituts de technologie et permettent l’accès à des solutions de conception, d’ingénierie médicale, de production et de diagnostic ;
  • BioInnovate Ireland, un programme national de formation en faveur de l’innovation, destiné à favoriser la collaboration entre les universités, les cliniques et les entreprises privées en vue du développement de nouvelles technologies médicales.

L’écosystème irlandais permet aux entreprises d’être à la pointe du progrès en matière de technologies médicales et facilite la collaboration avec les acteurs clés de l’innovation dans des domaines spécialisés.