Enterprise ireland : agence gouvernementale et moteur de la Fintech
A Enterprise Ireland, Eoin Fitzgerald, Senior Advisor spécialisé sur le secteur Fintech accompagne au quotidien le développement de plus de 200 entreprises irlandaises de la Fintech.
Fintech actualités Témoignage Fintech

Enterprise Ireland : agence gouvernementale et moteur de la FinTech

Eoin Fitzgerald, principal conseiller et expert en développement pour le secteur de la FinTech chez Enterprise Ireland, explique pourquoi les investisseurs dans la FinTech doivent rester attentifs aux investissements des organismes publics.

Enterprise Ireland est certainement le plus gros investisseur dans la FinTech dont vous n’avez jamais entendu parler. Si Y Combinator est une machine à start-ups, Enterprise Ireland est une usine à FinTech.

L’organisme public irlandais chargé de soutenir les entreprises du pays et de les aider à s’internationaliser est également l’un des plus gros et des plus fructueux investisseurs mondiaux dans la FinTech.

L’organisme Enterprise Ireland soutient activement plus de 1 500 entreprises avec des placements en actions à tout moment, dans presque tous les secteurs, y compris dans les grandes entreprises, les PME et ce qu’il définit comme les « start-ups à fort potentiel (SUFP) ».

L’année dernière, Enterprise Ireland a investi plus de 30 millions d’euros dans plus de 200 entreprises, dont 90 étaient des SUFP.

Eoin Fitzgerald, Senior Advisor, conseiller principal  en développement pour le secteur de la FinTech chez Enterprise Ireland.

Certaines entreprises soutenues par Enterprise Ireland sont complètement spécialisées dans les services financiers. D’autres se consacrent à la vente de solutions TIC dans les services financiers. Mais plus de 200 sont des entreprises FinTech, dont environ la moitié sont des start-ups.

Pour mettre en perspective les activités d’investissement d’Enterprise Ireland, intéressons-nous à l’investisseur le plus actif au monde dans la FinTech, la société californienne Y Combinator. Elle est glorieusement qualifiée par le journal New York Times de « machine à start-ups ». L’année dernière, cette société a investi dans 29 entreprises.

Le deuxième investisseur le plus actif au monde dans la FinTech est Enterprise Ireland, qui a investi dans 23 entreprises.

L’organisme irlandais se place donc devant des acteurs de renom tels que Digital Currency Group et Accel Partners, qui ont soutenu 19 entreprises chacun, des entités mythiques de la Silicon Valley comme 500 Startups (17) ou encore des géants du capital risque comme Sequoia (15).

En tant qu’agence gouvernementale, notre principal moteur est une croissance assumée de l’emploi, tandis que d’autres investisseurs se concentrent exclusivement sur des paramètres financiers. Ces deux facteurs ne sont bien évidemment pas incompatibles.

Ils constituent plutôt les deux faces d’une même pièce, un fait que souligne le taux d’intervention d’Enterprise Ireland. En 10 ans, le retour sur investissement dans la FinTech pour l’organisme se situe bien au-dessus de la moyenne du secteur.

Le début des paiements avec Fexco

Il est bien utile d’avoir un pédigrée qui remonte à la toute première entreprise d’Irlande spécialisée dans la FinTech et les paiements internationaux Fexco qui fut fondée en 1981.

Aujourd’hui, l’équipe d’experts FinTech d’Enterprise Ireland gère toutes les entreprises du secteur, des start-ups de deux personnes aux entreprises de 500 employés en phase de croissance, en offrant des connaissances approfondies incomparables.

Enterprise Ireland exploite cette même approche holistique, pour laquelle l’Irlande dispose d’une solide réputation d’excellence à l’échelle internationale.

La réputation d’excellence de l’Irlande dans la FinTech se répand pour laquelle Enterprise Ireland y contribue avec un rôle central et actif. Ses activités s’étendent de la contribution à la politique nationale par le biais d’instruments tels que le plan IFS2020, une approche gouvernementale complète de l’Irlande pour stimuler la croissance dans le secteur des services financiers, à la prise active de participation en capital dans des entreprises FinTech prometteuses.

Un milliard d’euros de recettes générées par l’ensemble des entreprises FinTech en 2016

En 2016, le portefeuille de plus de 200 entreprises FinTech soutenues par Enterprise Ireland a généré plus d’un milliard d’euros de recettes, un véritable succès pour l’Irlande mais encore trop méconnu. Les investisseurs dans la FinTech à travers le monde doivent avoir conscience que le soutien d’Enterprise Ireland envers une entreprise est un gage important de confiance.

Une telle entreprise est, par nécessité, tournée vers l’international et se positionnera très tôt sur les marchés mondiaux.

L’expérience d’Enterprise Ireland dans la conclusion de marchés permet également de distinguer ces entreprises.

Une entreprise de capital risque traditionnelle conclura deux, voire trois accords par an dans la FinTech. En revanche, des acteurs majeurs tels que 500 Startups et Y Combinator ont conclu respectivement 105 et 102 contrats entre 2014 et 2017. L’organisme Enterprise Ireland en a quant à lui passé 85.

Pourquoi l’Irlande pour la FinTech ?

Qu’est-ce qui fait d’un petit pays tel que l’Irlande, de seulement 4,5 millions d’habitants, une terre si fertile pour la FinTech ? Cela peut s’expliquer par un ensemble unique de circonstances fructueuses.

Tout d’abord, la FinTech en Irlande jouit d’une culture collaborative exceptionnelle. Inhabituelle pour un écosystème entrepreneurial, cette culture collaborative peut compter sur le soutien d’un organisme public, qui traite la FinTech comme une priorité nationale.

Les plus grands noms de la technologie et des services financiers mondiaux

L’Irlande bénéficie également d’un nombre important d’acteurs internationaux. Le pays accueille les opérations de 9 des 10 plus grandes entreprises technologiques du monde, dont Facebook, Google ou encore Amazon. C’est le côté « Tech ».

Le pays abrite également certains des plus grands noms des services financiers mondiaux, de Bank of America Merill Lynch à Barclays, en passant par Sumitomo Mitsui. L’Irlande est le quatrième exportateur mondial de services financiers. C’est le côté « Fin ».

Si l’Irlande accueille toutes ces entreprises internationales de technologie et de services financiers, aucune d’elles ne sont en concurrence pour les clients locaux, ce qui permet un niveau de collaboration très élevé.

Par ailleurs, les entreprises FinTech irlandaises bénéficient d’une capacité sans égale pour assurer une expertise. La plupart des fondateurs de sociétés FinTech et RegTech ont occupé des postes de cadre supérieur par le passé et connaissent par expérience les points clés du secteur.

Enterprise Ireland est là pour les aider activement. Nous ne prétendons pas à un siège au conseil d’administration des entreprises que nous soutenons et nous ne sommes pas stimulés par le même retour que d’autres investisseurs. Nous souhaitons aider des entreprises internationales à devenir prospères et à évoluer.

C’est notre mission, jour après jour. Aucune autre agence gouvernementale au monde ne favorise la réussite de la FinTech comme le fait Enterprise Ireland.Si Y Combinator est une machine à start-ups, Enterprise Ireland est une usine à FinTech.

 

Faites-nous part de votre intérêt pour les

Remplissez le formulaire ci-dessous pour en savoir plus sur les avantages apportés par les entreprises irlandaises en matière de [sector], pour consulter des témoignages clients et pour trouver votre partenaire idéal.




S'inscrireS'inscrire

Thank you

for registering to our newsletter