L'avenir de la Medtech assuré par le Big Data et l'innovation irlandaise
Jean-Charles Moczarski, expert IrishAdvantage
Technologies médicales Medtech insight

Quel est l’avenir du secteur de la MedTech ?

Jean-Charles Moczarski, responsable des marchés des Sciences de la Vie en France chez Enterprise Ireland, explique comment le Big Data façonne l’avenir de la MedTech.

La MedTech (les nouvelles technologies appliquées à la médecine) repose sur trois tendances clés : les données, les données et encore les données. Il y a les données collectées par les individus, qui génèrent elles-mêmes des données sur les populations. Ces données peuvent ensuite être analysées, étudiées et utilisées de différentes manières pour être exploitées.

D’ici 2030, les smartphones, les objets connectés portables et l’Internet des objets (IdO) feront très probablement partie intégrante de notre vie quotidienne. La quantité d’informations collectées par les utilisateurs sera sans précédent dans l’histoire de la recherche médicale et générera un volume inédit de Big Data.

 

Prévisions des résultats futurs en matière de santé

Certaines de ces données seront liées à notre style de vie, par exemple l’activité physique pratiquée, ou encore les bars et restaurants fréquentés. D’autres données seront collectées par des appareils, comme les dispositifs de contrôle de la tension ou de la fréquence cardiaque.

Lorsque l’on regroupe l’ensemble de ces données, on obtient un excellent aperçu de la santé d’une personne. En interprétant avec précision ces données, nous serons en mesure de prévoir les résultats de santé futurs. Les données n’ont que très peu de valeur si elles ne peuvent pas être interprétées. C’est pourquoi nous disposerons d’outils nous aidant à analyser ces dernières de différentes façons.

Grâce à ces données, les médecins pourront surveiller la santé de leurs patients. En outre, les médecins seront automatiquement prévenus en cas de problème. Si un médecin recommande à son patient de changer de régime ou de faire davantage d’exercice et que ce dernier ne suit pas ses recommandations, le médecin en sera averti. Il sera ainsi possible de se concentrer davantage sur la prévention et d’aider les patients à mieux suivre leur traitement.

Les analyses de données collectées à partir de populations entières viendront appuyer la médecine préventive puisque les chercheurs auront accès à davantage aux informations transmises par des millions de personnes pendant la quasi-totalité de leur vie.

 

Le rôle de l’Irlande dans le développement de la MedTech

L’Irlande a toutes les chances de tirer parti de ces avancées technologiques. En effet, l’Irlande est le deuxième exportateur de dispositifs médicaux avec plus de 300 sociétés spécialisées dans ce domaine. En outre, la plupart des grandes sociétés de technologie mondiales sont présentes en Irlande.

Voici quelques sociétés de MedTech irlandaises qui jouissent d’une renommée internationale.

La société irlandaise Aerogen a conçu des produits d’administration de médicament par aérosol de précision, plusieurs fois récompensés, qui sont utilisés dans plus de 75 pays à travers le monde.

L’application pour smartphone ONCOassist permet aux oncologues d’accéder, entre autres, à des dispositifs de traitement adjuvant, à des formules et à des outils de calcul de pronostic. Contrairement à de nombreuses applications, ONCOassist est classée comme dispositif médical et peut donc être intégrée au processus de prise de décisions médicales.

Leader dans le domaine de la conception, la conception créative et le conseil en innovation, la société irlandaise Dolmen collabore avec des industries très diverses, allant des objets connectés portables à la conception médicale. Ils ont conçu des produits, maintes fois récompensés, pour Cook MedicalPhilips et Soteira.

 

Collaborations entre les sciences de la vie et les technologies

La fusion entre le Big Pharma et les technologies accélère la prochaine révolution de la MedTech, un phénomène accentué par l’utilisation des données et des dispositifs médicaux par les entreprises de la Big Tech.

Des entreprises, comme Google et Amazon, ont déjà entamé une percée dans l’industrie pharmaceutique. En 2016, Google et le laboratoire pharmaceutique français Sanofi, tous deux présents en Irlande, ont annoncé la création de leur coentreprise dans laquelle ils ont investi 500 millions de dollars. Elle participera au développement de traitement pour les personnes atteintes de diabète.

L’alliance de Sanofi et Google illustre parfaitement les avantages que peuvent exploiter des entreprises complémentaires qui évoluent dans des secteurs cloisonnés. Dans le cas présent, l’une apporte son expertise clinique et l’autre son expérience dans les domaines de la miniaturisation de l’électronique, de l’analyse et du développement de logiciels grand public.

Dans le domaine de l’intelligence artificielle, Alexa, le système de reconnaissance vocale d’Amazon, est actuellement testé dans les hôpitaux américains pour assister les chirurgiens dans les blocs opératoires.

 

Les risques de la MedTech

Si les fusions entre industries sont pleines de promesses, il faut toutefois considérer les risques qui peuvent en découler. Les produits qui dépendent fortement des logiciels sont exposés aux cyberattaques, au piratage et aux pannes informatiques.

Pour évoluer dans l’ère du Big Data et profiter pleinement de ses avantages, nous devons garantir la sécurité de nos données et nous assurer qu’il est possible d’accéder aux traitements médicaux nécessaires en temps opportun.

Nova Leah est une start-up de cybersécurité irlandaise qui a su s’imposer sur le marché moins de deux ans après sa création.

Leurs produits novateurs garantissent une connexion sécurisée des dispositifs individuels aux réseaux des hôpitaux. Dans les grands hôpitaux, de nombreux appareils collectent en permanence des données qui sont ensuite téléchargées sur un serveur.

Si un seul de ces appareils présente une faille, celle-ci peut être exploitée par des pirates informatiques pour accéder aux données de l’appareil et dans certains cas, à l’ensemble du système de l’hôpital.

Le marché de la santé numérique devrait atteindre 379 milliards de dollars au cours des six prochaines années. L’Irlande est bien placée pour devenir un acteur majeur sur ce marché en croissance.

Des avancées significatives verront le jour dans plusieurs domaines de la médecine au cours des prochaines décennies, mais ces percées ne seront en rien comparables à l’influence globale et dominante des données, aussi bien sur le plan du Big Data que des petites données.

Faites-nous part de votre intérêt pour les

Remplissez le formulaire ci-dessous pour en savoir plus sur les avantages apportés par les entreprises irlandaises en matière de [sector], pour consulter des témoignages clients et pour trouver votre partenaire idéal.




S'inscrireS'inscrire

Thank you

for registering to our newsletter