Clive Bourke Daon Cybersecurity

La cybersécurité de demain : la biométrie pour transformer le secteur du voyage et bien d’autres

octobre 2 2020 No Comments

Alors que la crise du coronavirus a rendu plus pressant le besoin de solutions commerciales à distance et sans contact, la vérification d’identité numérique est devenue un outil de sécurité crucial. 

Que ce soit fin 2020 ou peut-être début 2021, vous reprendrez l’avion pour la première fois depuis bien longtemps. Vous vous enregistrerez en ligne au préalable comme d’habitude, mais cette fois-ci, à votre arrivée à l’aéroport, vous présenterez votre téléphone et votre visage sera scanné pour le contrôle de votre identité.

Vous utiliserez le nouveau système sans contact pour déposer votre sac, puis vous passerez rapidement les scanners de sécurité car vous aurez réservé un créneau au préalable. Au duty free, vous achèterez du parfum et un scan de votre visage déclenchera le paiement par carte bancaire. Entre votre départ de chez vous et votre embarquement, vous aurez à peine fait la queue et n’aurez touché que peu de surfaces, voire aucune.

La cybersécurité progresse : vers des voyages sans contact

Bienvenue dans la nouvelle expérience de voyage – complètement repensée dans un monde post-Covid. Son succès dépendra toutefois de l’utilisation par les aéroports de la technologie d’identité numérique pour permettre de voyager en réduisant considérablement voire en éliminant les contacts, ainsi que de la volonté des voyageurs de communiquer leurs informations biométriques.

Ce ne sont pas des plans tirés sur la comète. À l’heure actuelle, l’aéroport international de Denver coopère déjà avec la société irlandaise Daon, spécialisée dans les technologies d’identité, pour piloter un programme protéiforme de « voyage fluide » conçu pour relever les défis liés au retour des passagers et des employés dans les aéroports dans un monde post-Covid.

« L’utilisation des technologies de saisie et de vérification d’identité donne aux aéroports toute la flexibilité nécessaire pour reconfigurer leur agencement, assurer l’enregistrement et le dépôt des bagages dans d’autres endroits avec plus d’espace et gérer différemment les foules et les goulots d’étranglement », explique Clive Bourke, président de la division EMEA et APAC de Daon.

Permettre les interactions à distance avec les clients 

Le secteur du voyage n’est pas un cas d’utilisation isolé. Maintenant que la distanciation sociale est primordiale, que les expériences sans contact sont en plein essor et que les interactions à distance sont privilégiées dans la mesure du possible, nous utiliserons de plus en plus notre identité numérique pour prouver qui nous sommes.

Malgré la pression exercée sur les budgets pendant la crise, les clients actuels et potentiels de Daon ont en particulier accéléré la technologie d’intégration à distance des clients, explique Clive Bourke.

« Tous ceux qui disposaient d’un programme numérique s’emploient actuellement à l’accélérer, poursuit-il. La cybersécurité, en particulier l’authentification renforcée et les moyens renforcés d’intégrer de nouveaux clients, est au cœur de cette évolution. »

Le contrôle post-Covid : dans tous les secteurs et dans le monde entier

Pour les banques, les assureurs et autres sociétés de services financiers, les fournisseurs de services de téléphonie mobile, les sociétés d’autopartage, les hôtels, les universités ou toute entreprise ayant besoin que les utilisateurs de leurs services prouvent leur identité à un moment donné, l’adoption des technologies d’identité numérique pourrait leur permettre de contourner les difficultés liées à la distanciation sociale et aux restrictions de voyage.

La plateforme IdentityX de Daon est notamment utilisée par des banques, des compagnies d’assurance, des opérateurs de télécommunications, des sociétés de paris sportifs, des caisses de retraite ou encore des sociétés de cryptomonnaie. Clive Bourke donne des exemples de passage à l’authentification numérique observés dans le monde entier : des banques espagnoles équipent leurs DAB de systèmes de reconnaissance faciale, tandis que des sociétés financières japonaises intègrent des demandes de prêt entièrement numérisées et que le gouvernement néo-zélandais permet aux citoyens d’accéder à un large éventail de services en utilisant leur identité numérique à l’aide du système « RealMe ».

Il ajoute que nous pouvons également nous attendre à ce que les informations relatives à notre santé soient davantage consolidées : les notes de nos médecins, les rapports de laboratoire, les scanners, les résultats de tests, les prescriptions et autres données seraient ainsi conservés dans une application sur notre téléphone.

« Il y a un tel élan derrière la coopération dans le but de transmettre les données aux gens et de s’assurer ainsi qu’ils connaissent les résultats de leur test Covid, confie-t-il. Cela démontre la volonté à l’échelle gouvernementale de mettre les données entre les mains des gens. »

Repenser la vie privée : un nouvel état d’esprit 

Toutefois, pour que l’adoption des technologies d’identification numérique se généralise, les consommateurs doivent se sentir à l’aise avec elles. Des marques comme Daon et d’autres dans le domaine de l’authentification biométrique doivent rassurer les gens au sujet de la protection de leur vie privée et de la sécurité des données.

Clive Bourke estime cependant que nous assistons à une remise en question de certains des principes fondamentaux de la confidentialité. « Au Japon, lorsque nous sommes allés travailler là-bas pour la première fois, on n’entendait parler que de confidentialité. Aujourd’hui, nous constatons que l’adoption de la technologie prend le pas sur la confidentialité. Les gens réexaminent aujourd’hui certains de ces principes de la confidentialité et se demandent sur quelle base ils reposent réellement. Ont-ils simplement été adoptés pour la forme plutôt que pour leur logique ? »

En outre, la crise de la Covid-19 a selon lui souligné l’interconnexion de la société ; ainsi les gens sont prêts à mettre une sourdine à certaines de leurs préoccupations antérieures quant au respect de la vie privée dans un souci de réciprocité et pour le bien de tous.

« Les gens sont-ils prêts à faire davantage confiance maintenant ? Oui, sans l’ombre d’un doute. Il y a un consensus général sur le fait que nous faisons partie de l’humanité et que nous devons œuvrer tous ensemble au sein de la société pour l’améliorer. Les gens se rendent compte qu’ils doivent confier des données pour obtenir quelque chose », soutient-il.

Les exigences juridiques strictes apportées en particulier par le RGPD en Europe ont également contribué à apaiser les inquiétudes en matière de respect de la vie privée et de cybersécurité, tout en plaçant ces sujets en tête des priorités des entreprises.

La sécurité en ligne pourrait engendrer des transformations hors ligne

Si les évolutions clés dans les domaines de la confidentialité et de la sécurité se produisent dans notre monde virtuel, il est possible de ressentir largement les conséquences du passage aux identités numériques et à la sécurité biométrique dans le monde physique.

Dans la mesure où de nombreuses entreprises ont besoin de moins de succursales physiques qu’auparavant et que les consommateurs sont heureux de troquer les files d’attente et les documents papier contre leurs équivalents dématérialisés, Clive Bourke relève qu’au cours de la prochaine décennie, les boutiques de téléphonie mobile ou encore les succursales bancaires pourraient se raréfier.

Les aéroports ne semblent pas être les seuls lieux publics dont l’aspect et l’atmosphère pourraient se transformer radicalement à l’horizon 2030.

Pour de plus amples informations, veuillez-vous adresser à Bertrand Saby, VP Western Europe chez Daon à l’adresse bertrand.saby@daon.com. Pour accéder à des études de cas, à des livres blancs ou à une démonstration, veuillez consulter l’adresse suivante : https://campaigns.daon.com/irishadvantage

Related Articles

Faites-nous part de votre intérêt pour les

Remplissez le formulaire ci-dessous pour en savoir plus sur les avantages apportés par les entreprises irlandaises en matière de [sector], pour consulter des témoignages clients et pour trouver votre partenaire idéal.




S'inscrireS'inscrire

Thank you

for registering to our newsletter