Novaerus met le plasma au service de la qualité de l'air et des services de santé Technologies médicales

Novaerus utilise le pouvoir du plasma pour améliorer la qualité de l’air et les résultats de ses patients

octobre 16 2018 No Comments

De nos jours, l’être humain moyen passe 80 à 95 % de son temps à l’intérieur. Nous sommes devenus une génération d’intérieur et, pour la plupart, l’air que nous respirons est également l’air intérieur.

Qu’y a-t-il de mal à cela ? Il existe une bonne raison pour laquelle on dit souvent aux enfants de sortir et « prendre l’air ». L’air intérieur n’est pas très bon pour vous. En réalité, il peut être jusqu’à 10 fois plus pollué que l’air extérieur.

Cela ne devrait pas être surprenant. Les êtres humains perdent des milliers de cellules cutanées chargées de bactéries par heure, générant des milliards de micro-organismes à chaque minute de chaque jour.

Pour les êtres humains qui passent la majeure partie de leur temps à l’intérieur, notamment les populations vulnérables telles que les enfants, les personnes âgées et les personnes malades, les particules et les contaminants présents dans l’air intérieur peuvent aggraver l’asthme, les allergies et les maladies chroniques, et entraîner directement des infections virales et bactériennes.

 

Les infections nosocomiales génèrent 16 millions de jours d’hospitalisation et 7 milliards d’euros de coûts

Prenez les hôpitaux, par exemple. On estime qu’un patient sur dix contracte unemaladie nosocomiale durant son séjour à l’hôpital, en grande partie à cause des bactéries et des virus véhiculés par les courants aériens. Ces bactéries et ces virus peuvent transmettre une infection par l’air ou peuvent se retrouver sur les instruments ou les surfaces et ainsi contaminer les mains. En Europe seulement, les infections nosocomiales ont entraîné 16 millions de jours d’hospitalisation supplémentaires et 7 milliards d’euros de coûts directs.

Bien sûr, la solution consiste à purifier l’air autant que possible, et c’est exactement ce que fait le spécialiste irlandais de la technologie Novaerus.

Créé en 2011, Novaerus fabrique une gamme d’unités de désinfection de l’air portables utilisées principalement dans les hôpitaux (blocs opératoires, unités de soins intensifs, salles des urgences, salles des patients, zones de construction). Elles sont également présentes dans les établissements de soins pour les personnes âgées et les enfants, les écoles et les véhicules d’intervention d’urgence.

Leurs machines, conçues pour un fonctionnement continu, utilisent une technologie plasma brevetée à ultra-basse énergie libérant des électrons et des ions qui détruisent les substances nocives en suspension dans l’air : des polluants et des micro-organismes qui nuisent à la santé humaine et entraînent des problèmes tels que des infections, des allergies, de l’asthme et des irritations. Leur nouveau produit, le Defend 1050, ajoute un système de filtre robuste qui piège même les particules les plus microscopiques.

« Nous n’avons pris conscience que récemment que la qualité de notre air intérieur n’est pas aussi bonne que nous le pensions et contribue à la mauvaise santé et aux infections », explique Kieran McBrien de Novaerus. « C’est un problème facile à ignorer ; les normes d’hygiène actuelles ne s’appliquent pas à la qualité de l’air. Ainsi, les entreprises, y compris les entreprises qui s’occupent de personnes vulnérables ou malades, n’ont pas à se préoccuper de la qualité de leur air.

 

Ignorer la qualité de l’air intérieur à nos risques et périls

« Mais vous ignorez le problème à vos risques et périls », affirme-t-il. « Les patients hospitalisés et les écoliers ne sont pas les seuls à souffrir de la mauvaise qualité de l’air. Les personnes qui y travaillent en souffrent également. Si l’air de votre bâtiment rend les gens malades, cela affecte la productivité, le moral, la rotation du personnel et enfin, votre résultat final ».

De plus en plus d’entreprises dans le monde commencent à en prendre conscience. Cette année seulement, les ventes mondiales des produits Novaerus devraient augmenter de 40 à 50 %. La technologie a notamment gagné du terrain sur les marchés tels que les États-Unis, l’Afrique, l’Europe de l’Est et l’Asie.

« Le secteur des soins aux personnes âgées américain a été notre premier port d’attache où nous disposons désormais d’un nombre important d’installations qui contribuent à réduire le nombre de maladies respiratoires et d’autres problèmes aériens », déclare McBrien, le vice-président directeur du développement commercial international de la société. « Nous nous diversifions également par l’intermédiaire de programmes d’hygiène dans les écoles, où la recherche a démontré qu’une meilleure qualité de l’air entraîne de meilleurs résultats et une réduction de l’absentéisme, tant chez les enseignants que chez les élèves ».

« La technologie a très bien été accueillie sur les marchés en développement », ajoute-t-il. « Imaginez un immense hôpital en Inde ou en Afrique, où vous avez une zone d’accueil massive et des centaines de personnes qui vont et viennent, passant plusieurs heures à proximité, dont beaucoup pourraient être porteuses de virus et de microbes graves. Nos machines peuvent être déployées afin de protéger les visiteurs, les patients et bien sûr, le personnel nécessaire chaque jour ».

En Corée du Sud, 80 % de l’ensemble des véhicules de secours ambulanciers sont désormais équipés de la technologie Novaerus. En Hongrie, la société irlandaise installe actuellement pas moins de 1 000 unités dans les hôpitaux, qui serviront de base à un programme de recherche presque national.

 

Les preuves scientifiques de Novaerus gagnent les cœurs et les esprits

Bien sûr, les preuves scientifiques sont la clé pour gagner le cœur et les esprits dans ce domaine. Novaerus a récemment été sollicité par le célèbre Karolinska Institute en Suède afin de mener un projet de recherche conjoint concernant les effets de la technologie plasma sur la réduction des infections du site opératoire.

« Très intéressant, mais je ne veux pas trop en dire », s’amuse McBrien. « C’était un grand honneur d’être distingué par Karolinska. Ils font partie des meilleures universités de médecine du monde et sont responsables de l’attribution du prix Nobel de médecine chaque année. Nous croisons les doigts ».

Il est peu probable que la chance joue un rôle dans cette réussite. L’innovation est la force motrice de l’usine ultramoderne de Novaerus à Dublin, où tous les produits sont fabriqués intégralement en Irlande

L’entreprise dispose d’un réseau mondial de distributeurs, développé avec l’aide d’Enterprise Ireland, l’agence nationale de soutien à l’export. La société a pour objectif de pénétrer davantage les marchés scandinave, chinois, japonais, allemand et indien dans les prochaines années.

« La qualité de l’air est quelque chose que nous tenions pour acquis », déclare Kieran McBrien. « Ce n’est plus le cas. Améliorer l’air que nous respirons est une question fondamentale et un défi environnemental qui peut sauver des vies, et de l’argent ».

Faites-nous part de votre intérêt pour les

Remplissez le formulaire ci-dessous pour en savoir plus sur les avantages apportés par les entreprises irlandaises en matière de [sector], pour consulter des témoignages clients et pour trouver votre partenaire idéal.




S'inscrireS'inscrire

Thank you

for registering to our newsletter