Fintech

PFS : de société proposant uniquement une carte d’entreprise à leader de la FinTech en Europe

juillet 12 2019 No Comments

Le secteur de la FinTech connait une croissance rapide partout dans le monde, grâce à la demande accrue des consommateurs en alternatives aux paiements en espèces et au système bancaire traditionnel. L’un des leaders du secteur est Prepaid Financial Services Ltd (PFS), une société irlandaise ayant connu une belle réussite et dont les solutions maintes fois récompensées incluent des portefeuilles électroniques, des cartes prépayées physiques et virtuelles, et des comptes IBAN au Royaume-Uni et dans la zone euro.

PFS a été créée par l’irlandais à l’esprit innovateur Noel Moran il y a dix ans, à Londres, dans le but de bousculer le secteur bancaire et de proposer une alternative aux banques traditionnelles. L’entreprise emploie désormais plus de 162 salariés (ce que Noel décrit comme « un tournant marquant ») dans ses bureaux à Malte, Londres et Wilmslow au Royaume-Uni, ainsi qu’à Navan en Irlande.

« Nous avons commencé en vendant une carte d’entreprise à un public cible composé de petites et moyennes entreprises, des entreprises qui pouvaient avoir besoin d’une carte pour les déplacements ou les dépenses, ou pour récompenser les clients. Nous leur fournissions alors une carte prépayée Mastercard qui fonctionnait comme toutes les autres cartes de débit et de crédit », explique Noel, qui occupe actuellement le poste de président-directeur général de la société.

« Depuis, notre offre a beaucoup évolué. Nous avons ajouté de nombreuses fonctionnalités et nous proposons désormais plus de 20 produits environ. Nous avons commencé par les cartes d’entreprise, mais nous proposons maintenant des cartes de voyage, des cartes de paie, des cartes multidevises et des comptes courants, nous allons obtenir nos propres comptes de règlement auprès de la Banque d’Angleterre et nous possédons un agrément d’octroi de prêts. Nous sommes sur la bonne voie pour devenir une véritable banque et être en mesure de proposer presque tout ce qu’une banque peut fournir. »

Le Royaume-Uni continue de constituer un marché très important pour PFS. « L’autorité de réglementation est particulièrement proactive au Royaume-Uni, ce qui a permis d’ouvrir le marché à des centaines de prestataires de services financiers qui entrent en concurrence avec les banques. C’est sans aucun doute en grande partie de cela que découle l’opportunité. »

Or, qui dit opportunité dit concurrents, mais PFS continue de s’imposer en leader.

« Nous sommes là depuis plus longtemps. Un grand nombre de ces banques concurrentes n’ont réellement commencé leur activité qu’il y a trois ou quatre ans, alors que nous en sommes à notre onzième année. Nous sommes également extrêmement rentables et nous avons toujours réalisé des bénéfices. C’est ce qui nous distingue. Nous sommes probablement le troisième émetteur de cartes Mastercard le plus important en Europe, donc nous sommes un acteur majeur. »

PFS est un véritable leader de la FinTech en Europe

PFS est un leader de la FinTech en Europe qui est tourné vers l’avenir.

« Nous possédons un agrément qui nous autorise à exercer nos activités dans 35 pays membres de l’Union européenne. Nous opérons actuellement dans 24 d’entre eux et nous sommes probablement le fournisseur le plus important dans environ cinq ou six de ces pays : la France, l’Islande, l’Espagne et la Slovénie. Nous possédons également le plus grand programme de cartes prépayées en Irlande, avec 3Money. Nous travaillons à présent au lancement de nos activités dans les 11 pays de l’Union européenne où nous n’opérons pas pour l’instant. »

L’un des accomplissements les plus importants de l’entreprise a été d’obtenir la poste espagnole, Correos, en tant que client, ce qui lui a permis de fournir ses services à des centaines de milliers de titulaires de cartes prépayées Mastercard Correos.

« Correos possède le plus grand programme de cartes prépayées en Espagne », explique Noel. « Une grande partie de notre activité se fait également avec le gouvernement britannique. Nous fournissons nos services à plus de 120 autorités locales. Nous sommes donc sûrement de loin le plus important fournisseur d’indemnités gouvernementales au Royaume-Uni. En France, nous exploitons le plus grand programme de cartes prépayées, qui est connu sous la marque. CreaCard. Nous travaillons également énormément dans le domaine humanitaire. Le HCR est l’un de nos clients, de même que la Croix-RougeSave the Children et environ 10 à 15 autres. Nous travaillons aussi avec de nombreuses banques en Espagne, en France et en Slovénie, ainsi que des opérateurs de téléphonie mobile, tels que Three en Irlande. »

Reconnaissance en tant que pionnier de la FinTech

C’est sans surprise que Noel et PFS ont été récompensés pour leurs réalisations significatives et reconnus en tant que pionniers dans le secteur de la FinTech.

« Nous avons réussi à remporter un prix important en matière d’innovation et de technologie dans le cadre des Prix européens pour les entreprises, en concurrence avec des milliers d’autres sociétés. J’ai également reçu un prix d’entrepreneur européen de l’année. »

Noel a ensuite été présenté aux participants du Forum économique mondial de 2019 à Davos.

« Nous avons également franchi un certain nombre d’étapes significatives en tant qu’entreprise au cours de l’année écoulée », continue Noel. « Nous avons réussi à traiter plus de deux milliards de livres sterling l’an dernier. Nous avons mis neuf ans pour atteindre un milliard de livres, puis seulement douze mois pour atteindre deux milliards de livres. Nous devrons traiter plus de trois milliards de livres cette année. »

S’ouvrir à l’international depuis l’Europe

Bien que PFS ait une position de leader bien établie en Europe, l’entreprise a de grandes ambitions à l’échelle mondiale.

« Nous faisons des demandes d’agréments dans dix ou douze autres pays où l’environnement réglementaire est en train de changer. Un grand nombre d’entre eux suivent l’exemple du Royaume-Uni, car il est loin devant en matière de monnaie électronique. Nous avons actuellement des clients en Asie, mais nous ne pouvons pour l’instant exercer nos activités [pour eux] qu’en Europe. Par conséquent, nous cherchons activement à obtenir des agréments en dehors de l’Europe. Nous cherchons également des agréments en Côte d’Ivoire et au Ghana (ce qui permettrait de couvrir sept autres pays). Nous préparons activement des demandes d’agréments aux États-Unis, où l’environnement réglementaire est très différent, et nous avons des demandes d’agréments en Malaisie, à Singapour et en Thaïlande, en Asie, ainsi que dans quelques autres pays, mais ces demandes ne sont pas à un stade aussi avancé. Parmi toutes ces demandes, nous avons déjà soumis une demande ou nous en soumettrons une au cours des deux prochains mois »

L’obtention d’agréments sur de nouveaux territoires est une composante clé de la stratégie de PFS pour l’année à venir. « En tant qu’entreprise, nous souhaitons nous étendre à différents pays et territoires, et lancer de nouveaux produits et services. Nous proposerons sûrement deux ou trois nouveaux produits cette année. L’un de nos principaux objectifs cette année est d’obtenir des agréments dans huit à dix nouveaux pays. Nous avons également procédé à deux nouvelles acquisitions il y a deux ans. Il s’agit d’un autre élément clé de notre stratégie de croissance. Nous avons effectué une acquisition importante début 2019 et nous espérons en réaliser une ou deux autres plus tard dans l’année. Nous envisageons également une entrée en bourse dans le courant de l’année, peut-être en juillet ou en août. »

Faites-nous part de votre intérêt pour les

Remplissez le formulaire ci-dessous pour en savoir plus sur les avantages apportés par les entreprises irlandaises en matière de [sector], pour consulter des témoignages clients et pour trouver votre partenaire idéal.




S'inscrireS'inscrire

Thank you

for registering to our newsletter